Quel intérêt d’une détox saisonnière ?

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que de nombreuses traditions et pratiques de santé au naturel préconisent des détoxifications à l’automne et au printemps, au minimum !

Mais savez-vous vraiment à quoi ça sert ? Et pourquoi ces préconisations ?

Si vous me suivez, vous avez surement remarqué que je ne suis pas du genre à suivre le troupeau bêtement (c’est le cas de le dire !)

J’ai toujours écouté avec beaucoup d’intérêt (et je continue à le faire !) tout ce qui est nouveau, tout ce qui attise ma curiosité ou qui ne fait pas parti de mon angle de vue habituel.

A la base, ce comportement était un mécanisme de défense !! Depuis toute petite j’ai développé cet art de vivre, car j’ai surement senti le danger d’être enfermée dans des valeurs propres à un clan et des croyances limitantes !

Autant vous dire, qu’avec moi, l’impermanence du savoir, qu’il soit intellectuel ou expérientiel, est mon maitre mot !

Donc pour revenir dans le vif du sujet des détoxifications saisonnières, comprenez ici que mon article se base sur des croisements de recherches et d’expériences. Je n’avance rien juste parce que c’est une mode !!

Une de mes passion, depuis plus de 11 ans, est la philosophie taoïste, et de façon plus focus et connu, la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Je ne suis pas une experte mais je suis passionnée, et toujours en joie de constater que mes expériences de vie au-dedans de mon corps et en lien avec les saisons sont toujours en adéquation avec cette « théorie » philosophique.

A l’heure où je vous écris, nous sommes déjà dans la saison de l’automne, et ce depuis le 15 aoùt environ, la saison atteignant son pic le 23 septembre, et allant jusqu’au 28 octobre. Et oui, cela vous parait surprenant, n’est ce pas ! Sachant que dans notre culture occidentale, nous parlons d’automne seulement à partir du 22-23 septembre ! Remarquez cette concordance de date. Ce que chez nous nous appelons automne est en fait considéré par la philosophie taoïste l’apogée de la saison, autrement à cette date, l’automne EST le plus AUTOMNE ! Pour comprendre, il faut imaginer le cycle des saisons, à la fois comme une spirale (et non un cercle qui tourne en boucle) qui évolue sur la ligne du temps, et à la fois une oscillation, avec ses ascendances et descendances. Le cycle de parcours de la lune est un très bon parallèle pour saisir ce concept d’oscillation.

Quand je vous parle d’automne, à quoi cela vous fait-il penser ?

Sans doute, aux feuilles qui tombent, au ciel qui se couvre tout doucement, à la température qui baisse. Mais au-delà de la météo, dans la nature, et sans calendrier sous les yeux, les êtres vivants, du plus petit insecte, en passant par les volatiles, jusqu’aux plus gros mammifères, travaillent durs ! Sans rentrer dans les détails des habitudes de chaque espèce animalière, nos colocataires terrestres œuvrent à remplir leur garde-manger, à nettoyer leur habitat, en bref à se préparer à rentrer au-dedans et avoir les réserves nécessaires pour passer l’hiver confortablement, sans s’encombrer de ce qui pourraient faire perdre les réserves alimentaires.

Autrement dit, la nature a tout prévu !

Avant de faire un retour vers soi, on fait du ménage !! Et même chose quand on ressort, au printemps. A quoi bon entassé des toxines à l’intérieur ? Qui d’entre nous à envie de cohabiter avec des vieilles choses néfastes tout l’hiver ? Pas moi en tout cas !!

L’automne est aussi la saison du bilan. Après le printemps et l’été, il est temps de constaté ce que le travail fourni à apporter. En tout cas, lorsqu’on se place du côté de nos plantations et semailles, c’est ainsi que les choses se passent. Là-dessus il n’y a pas de doute, ce n’est pas en octobre ou novembre que nous récoltons nos fraises, cerises, concombres, tomates, haricots verts… Quand l’automne vient, le temps du repos n’est pas encore au rendez-vous, mais nous pouvons enfin soupirer de contentement au terme de notre travail fourni depuis le début d’année civile.

Je sais que notre rythme sociétal n’est pas calé sur ce rythme, mais mon rôle est de vous ramener au contact de ce qui se passe en vrai sur notre Terre, hors construction culturelle ou sociétale.

Mais quel rapport entre le fait de récolter et engranger les récoltes et le nettoyage interne de nos organes, me direz-vous. Pour bien comprendre, nous allons continuer à utiliser le point de vue de la MTC ; qui associe l’automne avec l’élément Métal et les organes Poumons et Gros Intestin, ainsi que la peau.

Ces deux organes sont ce que l’on appelle des organes émonctoires. Dans notre corps, ils sont au nombre de cinq, à savoir, les poumons, le gros intestin, le foie, les reins et la peau. Et la femme en a deux autres supplémentaires, à savoir l’utérus et le vagin. Concrètement, un organe émonctoire est un organe d’élimination, d’excrétion des déchets organiques vers l’extérieur. Autrement dit, ce sont des portes de sortie des toxines.

Pour l’utérus et le vagin, c’est relativement facile ! En effet, ces deux organes là possèdent un système auto-nettoyant hyper-efficace, qui s’appelle la glaire vaginale et les menstrues (=menstruations, lunes, règles) ! Pour que ce système auto-nettoyant fonctionne parfaitement, il ne faut bien évidemment pas polluer son vagin avec des produits antiseptiques qui viendraient détruire la flore vaginale, ni passer 30 ans de sa vie sous contraceptifs chimiques et/ou au cuivre. Mais bon, ceci est un autre sujet, ne nous perdons pas, je vous parlerais, avec grand plaisir, de l’écologie de l’utérus et de la gyn’écologie holistique dans un prochain article de blog.

 

Pourquoi vouloir éliminer les toxines de son corps ? (Bon déjà, vu la question, ça donne franchement envie de suivre une détox, car qui a vraiment envie de garder des toxines dans son corps… ?!)

Au quotidien, nous sommes régulièrement soumis à des charges toxiques, de façon directe ou indirecte :

  • Produits chimiques :

En lien avec notre environnement : pollution de l’air, colles et solvants de nos meubles, mais aussi : habits, nos voitures, les plastiques alimentaires…

En lien avec nos choix de consommation : produits d’hygiène et de beauté ou produits d’entretien qui peuvent être une source majeure de présence de produits chimiques toxiques.

  • En lien avec notre alimentation.

Agents pathogènes : Virus, bactéries, microbes : nous vivons au quotidien avec et tous ne sont pas négatifs (certaines bactéries assurent notre équilibre, comme la flore intestinale ou la flore vaginale).

Rayonnements : si les rayons du soleil nous sont nécessaires et positifs (la vitamine D entre autres), ils peuvent aussi générer la production de toxine, c’est ce que l’on appelle les radicaux libres.

 

Dans un monde idéal, nos organes émonctoires font leur boulot, et nous, nous sommes à l’écoute des signes de notre corps, nous adaptons donc notre alimentation (fraiche et vivante) à nos besoins physiologiques. Cependant, nous ne sommes pas dans ce monde idéal (pas encore en tout cas !) Et il se trouve que nos organes s’encrassent plus vite qu’ils ne se nettoyent, environnement et stress favorisant ce processus d’encrassement.  Malheureusement pour nous humains, cet encrassement de nos organes émonctoires est à l’origine de nos maux (de tous nos maux ?!).  Et un organe surchargé et saturé, ne pourra plus à la longue assurer son travail d’évacuation des toxines au quotidien.

L’organisme réagit alors de façon plus ou moins marquée et gère comme il le peut la situation de surcharge… En découle de nombreux désagréments : de petits maux dont on finit par s’accommoder à des pathologies chroniques plus graves.

C’est là que tout l’intérêt de la cure bi-annuelle de détoxification de l’organisme prend donc tout son sens.

Personne n’a envie de vivre avec de plus en plus de toxines en soi ; agir et prévenir dans son quotidien pour des organes émonctoires efficaces nous assurent une santé et un meilleur confort de vie.

 

Alors cette détox, elle est pour qui ? Et que fait elle vraiment ?

Comme je l’ai mentionné plus haut, la cure de détox peut avoir des effets préventifs sur le moyen et long terme, pour un corps en santé.

Et elle peut aussi avoir un impact positif considérable sur de nombreux troubles, autrement dit, si vous n’êtes plus en bonne santé, vous pouvez agir sur votre :

  • Fatigue chronique, moral en berne, sautes d’humeur, manque de motivation, stress, …
  • Problèmes de peau,
  • Douleurs (chroniques ou récurrentes),
  • Troubles menstruels ou passage de la ménopause
  • Problèmes de poids et ou de digestion (sensibilité gluten, etic…)
Pour la cure détox d’automne, on pourra la débuter fin aout, début septembre, au plus tard mi-septembre. Et pour la cure de printemps, on la suivra dès mi février, au plus tard mi-mars.

 

Bien évidemment, la cure détox n’est pas non plus la panacée, et ce n’est pas en la suivant une seule fois 21 ou 30 jours que vous serez protégé pour le restant de votre vie ! Comme tout, la prévention est une attitude de vie à ancrer dans son quotidien ; et un organisme ayant une santé déséquilibrée, ne retrouvera pas l’équilibre en un seul coup de baquette magique détox !

De plus, chaque organisme réagira différemment et à son rythme. Par ailleurs, la détox ne saurait être une science exacte tant elle dépendra de votre implication, de votre métabolisme, de votre histoire et de la mise en place de changements durables. Elle reste quoi qu’il en soit un merveilleux cadeau à s’offrir et à offrir à son corps, comme une parenthèse bienveillante.

Aussi c’est bien dans la globalité d’un ancrage d’habitudes de vie saine, et de cures détox répétées à chaque automne et chaque printemps, tout au long de notre vie que nous récupèrerons et garderons une santé et un bien-être optimal.

 

De mon côté, j’ai débuté les cures de détoxification quand j’étais jeune adulte, et j’ai ancré cette habitude deux fois/an, suite au diagnostic de maladie intestinale inflammatoire. Je sais pertinemment aujourd’hui que j’ai recouvert un état de santé grâce à cela. Ayant de nombreuses années d’expérience dans les détox, j’ai personnellement choisis d’utiliser les huiles essentielles et la micronutrition de chez Doterra, car, un, ils sont certifiés de qualité pure grade thérapeutique, et de deux, ils sont d’une efficacité et d’une simplicité redoutable !

Le coffret détox de chez Doterra, Cleanset & Restore, est très complet, et c’est pour cela que je l’ai choisis ! A la fois, il vient activer nos organes digestifs, détoxifier nos émonctoires, soutenir notre niveau nutritionnel au plus haut, et réensemencer notre flore intestinale. La cure se passe en trois temps de dix jours chacun, la 1ère phase est ACTIVER, la 2ème REINITIALISER et la 3ème RENOUVELLER.

Avant, quand je faisais des cures, j’étais fatiguée, il m’est même arrivé de raccourcir les temps de cure, voir même de ne pas la faire, au vue de mon état de fatigue. Je ne pouvais pas me prendre trois semaines de congé pour faire ma cure !

Aujourd’hui, ça n’est pas un problème pour moi de suivre ma cure détox, tout en gérant mon rythme de vie, et même en ajoutant de nouvelles habitudes de vie saine, temps dans mon assiette que dans mes horaires de sommeil, ou activités physiques. J’ai l’énergie pour !

Voici la présentation du coffret très complet

CLEANSET & RESTORE 👉

De plus, et à ma plus grande joie, toutes les cures détox d’automne et de printemps peuvent se passer en groupe ! Quand on est client chez Pratique Essentielles – Doterra, on bénéficie d’un guide complet de 49 pages, avec toutes les explications de la cure, des recettes, la façon de l’adapter aux enfants, et même une cure ciblée en fonction des besoins et symptômes personnels. On a aussi accès à un groupe FB privé, sur lequel chaque jour nous est indiqué la phase de la cure, de nouvelles recettes et de nombreux retours d’expérience. Ce groupe est optionnel, on y entre si on veut !

Et maintenant, pour commander et expérimenter cette cure détox optimale, il vous suffit de vous rendre sur le site de Doterra, d’entrer votre langue, continent et pays ; puis vos coordonnées personnelles, dans le panier, indiquer la référence 60207390 ou pour le coffret Vegan, la référence 60207391, et enfin de rentrer vos coordonnées bancaires pour valider votre commande. Le coffret est au tarif de 297€ pour deux cures, soit 148,50€ la cure COMPLETE avec le guide + le coaching individualisé + selon son désir le coaching de groupe.

Sachez une chose, mon travail d’accompagnement est là pour être à vos côtés, aussi, si vous ne voulez pas passer commande seul, que vous avez besoin de plus d’information, de lire les fiches de chaque produit, ou encore de vous assurer que personnellement la cure vous correspond, je suis joignable par mail, et au besoin, nous conviendrons un rendez-vous téléphonique. Et une fois que vous avez passé commande, sachez que je suis toujours là pour vous informer, vous transmettre mon savoir sur les huiles essentielles et la micronutrition et vous conseiller dès que vous avez besoin

Je vous dis à bientôt, on se retrouve sur la cure détox saisonnière à venir.

Je vous souhaite Santé & Bonheur dans vos Corps Vivants !

Le coffret de Cure Détox

Le Guide complet Détox

de Pratique Essentielle

49 pages

Tracker de suivi

Pour les 30 jours de cure